Quand le Québec aide la Savoie (suite)

Durant l’été 2014, Alexandre, originaire de Montmagny au Québec, est venu pendant trois mois à Valloire grâce à l’Association Valjoli-Savoie qui a passé une convention de partenariat avec Valloire-Tourisme. Alexandre a eu ses frais de transport remboursé en échange de services rendus à l’Office: mise en place d’événements, rédaction du programme d’animations, …).
Alexandre a bien voulu, au terme de son séjour, nous donner ses impressions: »Je souhaitais vivre une expérience de travail en France durant la saison estivale. Des amis québécois qui connaissaient l’Association Valjoli m’ont mis en contact avec Pascal Delannoy. Mon expérience à Valloire fût des plus agréables. Dès le moment où j’y ai mis les pieds, je me suis senti chez moi. J’ai travaillé dans un environnement super agréable avec un paysage splendide. J’ai connu des personnes formidables, des amis également. La vie en montagne a été pour moi, une façon de me décrocher du quotidien et de la vie stressante de tous les jours. J’ai bien aimé mon travail qui me permettait d’être en relation avec le public et qui m’a permis rapidement de bien connaître la région ».
Et il a ajouté: »J’ai pu jouer au hockey sur glace, faire de la randonnée, du squash, et bien plus encore. Au tout début, j’avais besoin de ce voyage comme projet personnel et comme forme d’évasion après une année difficile personnellement. Cette expérience a été pour moi des plus enrichissantes sur le plan humain. J’ai su créer des liens avec tant de gens et j’avais vraiment le « feeling » de vivre le pays ».
« Le seul conseil que je donnerais à un futur candidat:Go, vas-y et profites-en pleinement, c’est si vite passé! Pourtant, mon séjour avait mal commencé avec la perte de mes bagages à l’aéroport! Heureusement, Luce et Pascal m’ont prêté du linge! J’ai retenu des expressions françaises comme « nickel! » ou « alors du coup… » ou encore « Non, mais arrête ton cirque là! », qui m’ont fait bien rire! »
« Je sais que les échanges sont principalement en hiver, et je vais y retourner en hiver, c’est évident, mais en été, sur une longue période, c’est à conseiller bien sûr! » a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *